Une amitié brisée par un ticket gagnant

le
0
Le tribunal d'Agen a ordonné le partage d'un pactole d'un million d'euros entre deux gagnants d'un jeu de tirage.

Une amitié gâchée devant la justice, l'affaire pourrait paraître banale si elle ne portait pas sur un pactole d'un million d'euros. L'un des deux ex-amis affirme qu'il avait participé au pari sur le ticket gagnant et a saisi la justice, faute d'avoir touché sa part des gains. Le tribunal de grande instance d'Agen a finalement ordonné, vendredi, le partage équitable de la somme entre les deux participants du jeu de tirage.

Les faits remontent au 31 juillet 2011. Ce jour-là, Messaoud Boudissa, un retraité de 79 ans, est comme à son habitude dans le bar de son ami Cheikh Guendouzi, à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). D'après ce dernier, son ex-ami lui demande de l'argent pour jouer au jeu, l'Amigo, car «il a une petite retraite». Le patron du bar cède devant l'insistance de son ami. «Tiens, voilà tes 20 euros. Si tu gagnes, on partage. Si tu perds, tu ne me devras que 10 euros», aurait-il ajouté.

Toujours selon Cheikh Guendouzi, le retraité ne sait pas qu'il a décr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant