Une Américaine tuée dans un raid jordanien en Syrie-EI

le
0

(Actualisé avec réactions) BEYROUTH, 6 février (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont annoncé vendredi qu'une otage américaine avait été tuée lors d'un raid de l'aviation jordanienne mené en représailles à l'assassinat d'un de ses pilotes, rapporte le SITE, société de surveillance des activités islamistes sur internet. Le Département d'Etat américain et la Maison blanche n'ont pas été en mesure de confirmer la mort de la captive, identifiée sous le nom de Kayla Mueller. Reuters n'a pas pu en savoir davantage sur son sort et la famille de l'otage n'a pas non plus été informée de son décès, selon un représentant de ses proches joint aux Etats-Unis. "Je ne peux en aucune façon confirmer ces informations. Nous avons dit qu'il y avait des Américains détenus à l'étranger, notamment par l'Etat islamique. Je n'entrerai pas davantage dans les détails", a déclaré Marie Harf, porte-parole du département d'Etat. "Ces nouvelles nous inquiètent évidemment beaucoup. Nous n'avons vu aucune preuve à ce stade qui corrobore les déclarations de l'EIIL", dit quant à elle Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison blanche, dans un communiqué, utilisant l'acronyme de l'ancien nom du groupe armé. Pour venger le meurtre de Mouath al Kassaesbeh, l'aviation jordanienne a bombardé jeudi des positions de l'EI, notamment à Rakka, bastion des djihadistes dans le nord-est de la Syrie, où ont été détenus nombre d'otages occidentaux. ID:nL6N0VG01U Cinq d'entre eux ont été exécutés ces derniers mois. (Mariam Karouny avec Roberta Rampton à Washington; Tangi Salaün et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant