Une Américaine inculpée d'espionnage par la justice chinoise

le
0
    PEKIN, 30 août (Reuters) - Une femme d'affaires américaine, 
détenue en Chine depuis mars 2015, a été inculpée d'espionnage, 
a fait savoir mardi le ministère chinois des Affaires 
étrangères. 
    Sandy Phan-Gillis, qui vit à Houston au Texas, a des 
ascendants chinois et a été naturalisée américaine, était en 
détention administrative depuis son arrestation. 
    Cette inculpation intervient sur fond de regain de tension 
dans les relations sino-américaines, envenimées par le 
contentieux territorial de mer de Chine méridionale et par la 
condamnation aux Etats-Unis d'un Chinois pour conspiration en 
vue d'obtenir des renseignements militaires sensibles par voie 
de piratage informatique. 
    Ce Chinois de 51 ans, Su Bin, a été condamné en juillet à 
trois ans et 10 mois de prison, après avoir plaidé coupable de 
conspiration en vue de pirater les ordinateurs de gros 
sous-traitants de l'armée américaine. 
    Le président américain, Barack Obama, est attendu samedi en 
Chine pour un sommet du G20 qui doit se tenir dans la ville de 
Hangzhou. 
 
 (Michael Martina; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant