Une amende avec sursis pour des mails douteux à Dati

le
0
Un Drômois de 39 ans a été condamné vendredi à Valence pour avoir envoyé des mails graveleux à la députée européenne.

Cent euros d'amende avec sursis. C'est la peine qui a été infligée vendredi par le tribunal correctionnel de Valence à Alexandre Appaix, un Drômois de 39 ans, pour avoir envoyé des mails graveleux à la députée européenne Rachida Dati. Une peine en deçà des trois mois de prison avec sursis requis contre lui par le procureur.

Dans l'un de ses mails, l'homme faisait référence au lapsus de l'ex-garde des sceaux, qui avait confondu fin septembre sur un plateau de télévision «inflation» et «fellation». Le Drômois réclamait ainsi dans l'un de ses courriels «une petite inflation», la priant de bien vouloir passer «de l'intellectualisme à l'onanisme». Dans un autre, il évoquait également «la possibilité d'une rencontre». Toutes ces missives, sept, au total, ont été envoyées à sa messagerie Internet du Parlement européen, où elle siège désormais.

L'eurodéputée n'avait pas tardé à riposter à cette affaire. Le Drômois avait été interpellé au saut du l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant