Une aide pour 2,8 millions de familles

le
0

Entre le matériel de géométrie, les affaires de sport, les classeurs qu'elle veut « jolis » pour leur faire plaisir, Lydie redoute le passage en caisse qu'elle compte effectuer ce week-end. « Heureusement », cette trentenaire originaire de Paris va toucher pour ses filles de 11 et 8 ans l'allocation de rentrée scolaire (ARS).

 

Cette aide de l'Etat pour les personnes aux revenus modestes lui sera, comme à 2,8 millions de familles, versée à partir d'aujourd'hui. Elle lui permettra de payer les fournitures et les inscriptions aux activités périscolaires. « Elle arrive un peu tard. C'est stressant de la recevoir juste avant la rentrée mais c'est une aide nécessaire », enchérit Virginie, 36 ans, dont l'aînée entre en classe de 5e. A la fédération Familles de France, qui publiait hier sa 32e enquête annuelle sur le coût de la rentrée, on plaide aussi pour une augmentation de l'allocation, « en particulier pour la troisième tranche, qui concerne les lycéens, détaille son président, Patrick Chrétien. Les jeunes en fin d'études secondaires, et surtout ceux des établissements professionnels qui doivent s'équiper avec du matériel technique souvent cher, ont davantage de besoins que les écoliers. »

 

Selon le baromètre de Familles de France, établi à partir de 11 000 points de relevés pour une liste de 45 objets, le budget d'équipement des enfants, établi à 190,24 €, bénéficie d'une très légère baisse cette année (0,1 %), après des années de tendance haussière.

 

La procédure d'attribution simplifiée

 

L'ARS de son côté s'élève à 363 € (contre 362,63 € l'an passé) pour les enfants de 6-10 ans, 383,03 € pour les 11-14 ans et 396,29 € pour les 15-18 ans. « Il s'agit d'une aide cumulative. Les bénéficiaires touchent autant d'ARS que d'enfants en âge de la recevoir », précise-t-on à la Caisse d'allocations familiales (CAF). Quant à la procédure ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant