Une aide de 290 millions d'euros pour les agriculteurs

le
6
DES AIDES POUR LES ÉLEVEURS ET LES AGRICULTEURS
DES AIDES POUR LES ÉLEVEURS ET LES AGRICULTEURS

PARIS (Reuters) - Les agriculteurs et éleveurs français recevront 290 millions d'euros d'aides pour faire face aux crises sanitaires et aux difficultés économiques qui frappent notamment les filières ovine, porcine, laitière et des palmipèdes, a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Les éleveurs et accouveurs de volaille du Sud-Ouest bénéficieront d'une grande partie des fonds, 130 millions d'euros, dans le cadre des mesures d'assainissement mises en place pour contrer l'épidémie de grippe aviaire.

Pour les éleveurs et agriculteurs, les mesures conjoncturelles de soutien seront augmentées de 125 millions d'euros, et étendues aux filières végétales, notamment les céréaliers et producteurs de légumes en difficulté.

Dans la filière ovine, 35 millions d'euros seront versés pour indemniser les éleveurs (31 millions d'euros) et commerçants en bestiaux (4 millions d'euros) touchés par la fièvre catarrhale ovine (FCO).

L'épidémie de grippe aviaire, dont 69 foyers ont été détectés dans le Sud-Ouest depuis le 24 novembre, a entraîné de la suspension d'une partie des exportations de foie gras.

Les petits producteurs de foie gras et éleveurs de volailles ont manifesté contre la période de carence requise par les mesures d'assainissement du gouvernement.

Lundi, une soixantaine d'agriculteurs ont bloqué des accès routiers à l'est de La Rochelle (Charente-Maritime) pour protester contre les cours trop bas du lait, de la viande de bœuf et du porc.

Dans l'attente du paiement des aides européennes de la PAC, le gouvernement mettra en place en avril 2016 des avances de trésorerie à hauteur de 500 millions d'euros.

(Julie Carriat, avec Sybille de la Hamaide, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mardi 26 jan 2016 à 14:13

    Les agriculteurs veulent vivre de leur travail et donc travailler a égalité dans la concurrence européenne. Ou le gouvernement exige de l'Europe l'égalité salariale dans les états de l'union ou il paie la différence aux agriculteur.Ce ne sera qu'une nouvelle rustine. Il ne peut pas y avoir de concurrence équilibrée quand en Allemagne ils peuvent embaucher à 500 euros par mois alors qu'en France le minimum(obligatoire) est près de 1500 euros

  • M2475850 le mardi 26 jan 2016 à 14:01

    pourvu que la canne aille dans la haute cour des poules de luxe

  • pylenoir le mardi 26 jan 2016 à 13:50

    J'ai comme l'impresion que les successeurs vont avoir du pain sur la planche !

  • pylenoir le mardi 26 jan 2016 à 13:49

    comme pour les retraites, la sécu, l’agriculture a besoin de réformes structurelles pas de cautères sur une jambe de bois.

  • jean.coq le mardi 26 jan 2016 à 13:35

    Et qund j'ai la diarrhée est-ce que J#ai droit à une aide pour compenser ma perte de poids ?

  • jean.coq le mardi 26 jan 2016 à 13:33

    Et hop la, encore une subvention déguisée ....