Une agence sommée de retirer ses panneaux «vendu» envahissants

le
2

Après avoir couvert une façade du centre-ville de Vannes de 16 panneaux «vendu», une agence Orpi va devoir les retirer. Le maire estime que cette publicité est interdite en secteur sauvegardé. Explications.

Les panneaux «vendu» apposés sur les façades par des agences immobilières constituent-ils une publicité envahissante qui peut être illégale? C’est en tout cas ce que pense la municipalité de Vannes (Morbihan). Comme le révèle le quotidien Ouest-France, le maire-adjoint de la ville en charge de l’urbanisme, Gérard Thépault, vient de sommer une agence Orpi de retirer les 16 affichettes «vendu» qu’elle avait installées à chaque fenêtre du deuxième et du troisième étage d’un immeuble du centre-ville (voir ci-dessous).

Comme le rappelle l’élu local: «Aucune publicité n’est autorisée dans le secteur sauvegardé sauf les enseignes de magasin et ce que l’on appelle le stop trottoir (panneau posé au sol, NDLR)». En cas de non-respect de cette injonction, l’agence risque une grosse contravention. Du côté de l’agent incriminé, on plaide la bonne foi. Il a ainsi confié au quotidien breton avoir voulu faire «un bon coup de publicité» en ignorant qu’il était dans l’illégalité.

Aucune mention explicite dans le Règlement local de publicité

Il faut reconnaître qu’il règne parfois un certain flou autour de l’affichage de ces panneaux publicitaires immobiliers avec les mentions «à vendre», «à louer» ou «vendu». C’est ainsi que Vannes, qui se penche sur son nouveau Règlement local de publicité, on compte bien faire une mention explicite à ce type d’affichage pour l’interdire. La ville avait d’ailleurs déjà fait retirer des banderoles d’un autre réseau apposées sur des échafaudages. La précédente réglementation datait de 2001 et ne faisait pas référence à ces affiches car «il n’y avait pas d’abus» à l’époque selon l’élu local. Information légitime (savoir ce qui est disponible et ce qui a été vendu) ou publicité envahissante, le débat est désormais ouvert.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 8 mois

    oui mais enfin ces panneaux sont provisoires, en général de petite taille et ne restent que quelques semaines

  • a.stmarc il y a 8 mois

    a vendre : d'accord , l'info est utile au citoyen , vendu : NON çà ne sert qu'à la notoriete de l'agence .en plus je suppose qu'il y a tractation ou chantage avec le nouveau proprio ... legal ? en tant que particulier , je ne voudrai pas avoir ce panneau sur ma nouvelle maison .