Une agence proche de l'EI dément la mort d'Omar le Tchétchène

le
0
    BEYROUTH, 15 mars (Reuters) - Une agence de presse soutenant 
l'organisation Etat islamique a démenti mardi la mort d'Abou 
Omar al Chichani (Omar le Tchétchène), rapportée la veille par 
la chaîne américaine CNN citant deux responsables de 
l'administration fédérale. 
    L'agence Amaq cite une source selon laquelle ce commandant 
de haut rang de l'EI est indemne. 
    Le Pentagone présente Omar le Tchétchène comme le "ministre 
de la Guerre" du groupe djihadiste. 
    La semaine dernière déjà, des sources américaines avaient 
estimé qu'il avait probablement été tué dans un raid de 
l'aviation américaine le 4 mars près de la ville de Chadadi, 
dans la région d'Hassaké (nord-est) où les djihadistes ont 
essuyé plusieurs revers militaires ces derniers temps.  
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), proche 
de l'opposition, a rapporté pour sa part qu'il avait été 
grièvement blessé et hospitalisé à Rakka, le fief de l'EI dans 
le nord de la Syrie, où il serait mort lundi. 
    L'Etat islamique n'a pas diffusé de déclaration officielle 
sur son sort, et l'agence Amaq n'identifie pas sa source. 
    Né en 1986 en Géorgie, Omar "le Tchétchène", dont la tête 
est mise à prix cinq millions de dollars par les Etats-Unis, est 
considéré comme un proche conseiller militaire du "calife" 
autoproclamé de l'Etat islamique, Abou Bakr al Baghdadi. 
 
 (Mostafa Hashem; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant