Une agence immobilière vous promet toute la vérité sur ses annonces

le
0

Une agence immobilière londonnienne opte pour la sincérité et vend ses produits en dévoilant la réalité : «une chambre pas très agréable, bas de gamme comme son budget». Une intégrité rafraîchissante dans un secteur où il est rare de lire ce genre d'offres.

«Une chambre pas très agréable, bas de gamme comme son budget», ainsi commence une annonce immobilière postée sur Internet par l'agence Harvey Residential basée à Londres. Un moment plaisant d'honnêteté de la part d'agents que l'on a plutôt l'habitude de voir enjoliver la réalité. L'appartement d'une pièce avec «si l'on peut l'appeler ainsi, un petit salon» est situé dans l'est huppé de Londres où les loyers de ce type de logements descendent rarement en dessous de 1300 livres sterling. L'annonce ne fait guère de cadeau à ce petit T1 vétuste et mal équipé, mais le loyer est à la hauteur des attentes: 997 livres par mois, soit plus de 300 de moins que les propositions des autres agences plus ancrées dans le secteur.

Il est vrai que «la cuisine défraîchie sans cloisons» ou «la grande chambre avec lit double (on peut difficilement dire plus)» ne sont pas particulièrement fascinants. Les potentiels acheteurs seront ainsi difficilement déçus. Il est également mentionné l'absence de chevrons ou poutres apparentes pour pendre quoi que ce soit. A la suite d'un léger questionnement sur le sens ambigu de cette dernière phrase, le porte-parole de l'agence a affirmé qu'il ne s'agissait nullement de pendaison, mais seulement d'accroches pour vêtements ou hamacs quelconques.

À quoi est due cette soudaine honnêteté dans le milieu immobilier? Warren George, directeur d'Harvey Residential, explique au London Evening Standard qu' «il n'y a pas de raisons de donner un faux message aux gens». C'est leur manière de percer dans le quartier où l'agence est nouvelle: innover pour faire sa place, l'habituelle technique commerciale. «Nous essayons de donner une description d'une franchise peu commune», renchérit-il.

Et ça marche! Le directeur souligne que cela n'a pas été un frein pour la location de l'appartement, de nombreux clients ayant été agréablement surpris par le ton honnête de l'annonce, correspondant au prix proposé. Le futur locataire bénéficiera néanmoins de double-vitrage, chauffage central et d'une place de parking, avantages non négligeables dans le centre londonien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant