Une adolescente allemande jugée pour agression sur ordre de l'EI

le
0

CELLE, Allemagne (Reuters) - Une adolescente germano-marocaine a comparu jeudi en Allemagne pour avoir, selon l'accusation, poignardé un policier sur ordre du groupe Etat islamique à Hanovre en février dernier.

Safia S., en prison depuis cette date dans l'attente de son procès, est poursuivie pour tentative de meurtre et soutien à l'organisation djihadiste.

Elle s'est rendue à Istanbul en janvier dernier, où elle a rencontré des membres de l'EI qui comptaient l'aider à entrer sur le territoire que le groupe contrôle en Syrie, déclare l'accusation.

Dans la métropole turque, elle a reçu de l'EI l'ordre de commettre une "attaque martyre" en Allemagne. Une fois rapatriée par sa mère, elle a poignardé et grièvement blessé au cou le policier de Hanovre. Elle avait 16 ans à l'époque.

Son avocat, Mutlu Guenal, a indiqué jeudi lors de la première audience devant le tribunal de Celle (nord) que sa cliente avait adressé une lettre d'excuses au policier.

Safia S. n'avait pas toutes ses facultés lors de l'agression, a-t-il plaidé.

Si les experts psychologues estiment que sa capacité cognitive n'excède pas celle d'un mineur de 13 ans, la jeune fille pourrait être dégagée de toute responsabilité pénale et acquittée, a expliqué l'avocat.

Un autre prévenu comparaît aux côtés de l'adolescente, Mohamad K., un jeune homme de 20 ans possédant la double nationalité syrienne et allemande. Il est accusé de ne pas avoir informé la police du projet de Safia S., qu'il connaissait.

L'attaque de Hanovre n'avait pas été revendiquée par l'EI, qui s'est en revanche attribué la responsabilité de deux attaques commises en juillet en Allemagne, à bord d'un train près de Würtzbourg et lors d'un festival musical à Ansbach, qui ont fait vingt blessés.

(Oliver Ellrodt; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant