Un western, des documentaires, un drame iranien... La sélection cinéma du « Monde »

le
0
Un western, des documentaires, un drame iranien... La sélection cinéma du « Monde »
Un western, des documentaires, un drame iranien... La sélection cinéma du « Monde »

Chaque mercredi, dans La Matinale, la rédaction du « Monde » vous propose son choix de films pour la semaine.

A l’approche des Oscars, voici enfin l’un des plus sérieux candidats, l’impressionnant western originel du Mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu, The Revenant. On peut aussi voyager dans l’espace, plutôt que dans le temps, avec une paire de documentaires, situés l’un dans le nord de la France, l’autre à Alger, ou partir pour l’Iran.

DANS LE PIÈGE DE LA SURVIE : « The Revenant »

Les Arikara, qui défendent leur territoire les armes (arcs, haches) à la main ; l’ourse qui laisse le trappeur pour mort ; ses compagnons qui l’abandonnent dans l’hiver des montagnes Rocheuses : Hugh Glass (Leonardo DiCaprio, massif, buté, qui n’a plus rien de l’elfe de Titanic) surmonte ces épreuves au prix de souffrances surhumaines. Avec son chef opérateur Emmanuel Lubezki, Alejandro Gonzalez Iñarritu utilise la lumière naturelle de l’hiver, de longs plans-séquences et des effets spéciaux d’un réalisme saisissant pour recréer l’Amérique du Nord à l’aube de sa conquête par l’homme blanc. Comme d’habitude, il en fait un peu trop, mais ici il a trouvé l’espace idéal pour accommoder ses excès. Thomas Sotinel

Film américain d’Alejandro Gonzalez Iñarritu, avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson (2 h 36).

COMMENT ACCOMMODER UN MILLIARDAIRE EN DINDON DE LA FARCE : « Merci patron ! »

C’est un genre rare que la comédie documentaire, plus glissant qu’une savonnette. Encore a-t-on affaire avec Merci patron ! à une hybridation mutante du genre, intempestivement apparié avec le cinéma militant...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant