« Un vrai parcours du combattant »

le
0

Sans son obstination, Céline Cayeux n'aurait jamais touché un euro. Le 8 mai 2012, cette habitante de La Flèche, dans la Sarthe, perd sa mère, Sylvie, malade d'un cancer. Juste après, elle découvre que cette dernière avait souscrit auprès de la Sogecap ? une filiale de la Société générale ? un contrat d'assurance prévoyance décès baptisé Généa. Céline, 34 ans, et son frère de 20 ans en sont les bénéficiaires. Le contrat prévoit des clauses d'exclusion ? suicide, faits de guerre, accident consécutif à la prise d'alcool? ? mais aucune ne concernant sa mère, Céline est certaine de récupérer au plus vite le capital promis : 9000 ? en tout. Erreur? Pour cette gérante d'un magasin de décoration, « le parcours du combattant commence », comme elle le dit. Dans le contrat, une petite clause stipule en effet qu'en cas de décès un « certificat médical sur le modèle de l'assureur » doit être complété « par le médecin traitant ».

Céline va donc voir le généraliste de sa mère mais celui-ci refuse de remplir le papier de la Sogecap : s'il a le droit de lui donner à elle, la fille, un résumé médical qu'elle pourra envoyer à l'assureur, en aucun cas, même post mortem, il ne peut lui-même lever le secret médical entourant sa mère en communiquant avec la Sogecap. « Ce n'était pas la première fois qu'un assureur lui demandait ça, le conseil de l'ordre l'avait d'ailleurs encouragé à résister », se souvient la jeune femme.

Céline propose alors à l'assureur de lui fournir elle-même un résumé médical. La Sogecap refuse. Elle se tourne alors vers le centre anticancer d'Angers, où sa mère a été soignée. Nouvelle fin de non-recevoir, étayée par un courrier très clair : « Nous ne pouvons communiquer directement avec un centre d'assurances. » Faute d'avoir obtenu gain de cause, l'assureur conclut qu'il « ne peut donner une suite favorable » à sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant