Un vrai-faux salon du luxe à Shanghaï

le
0
Au salon Top Marques de Monaco, des réprésentants chinois n'hésitent pas à démarcher directement les exposants pour leur propre rendez-vous, qui porte le même nom et dont ils ont tout copié.

Le culot des contrefacteurs chinois n'a pas de limite. Quelle n'a pas été la stupéfaction des organisateurs de Top Marques, qui se tient à Monaco depuis 2003, de croiser cette année dans les allées de leur salon des représentants d'un rendez-vous Top Marques à Shanghaï. Ils démarchaient tranquillement des exposants. «Ils ont tout copié: notre concept, notre logo, nos cartes de visite, notre catalogue, notre site Internet», explique, stupéfait, Steven Saltzman, codirigeant de Top Marques.

Un comble pour un salon qui s'adresse aux marques de luxe, secteur en pointe dans la lutte contre la contrefaçon. «Les Chinois ont réussi à piéger certaines sociétés. Pour les autres, ils ont fait venir des distributeurs locaux ou des clubs d'amateurs. Ils ont même acheté une Rolls pour l'exposer», raconte Steven Saltzman. «Shanghaï, c'est un vrai salon, témoigne le représentant d'une marque qui s'est fait piéger. Les organisateurs mentent juste sur tout: le nombre de visit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant