Un vol sur deux prévu jeudi en raison de la grève

le
0
UN VOL SUR DEUX PRÉVU JEUDI EN RAISON DE LA GRÈVE
UN VOL SUR DEUX PRÉVU JEUDI EN RAISON DE LA GRÈVE

PARIS (Reuters) - Un vol sur deux seulement sera assuré jeudi en France, alors que coïncideront la grève lancée par le premier syndicat du contrôle aérien et le mouvement national lancé par la CGT, FO, la FSU et Solidaires, a annoncé la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

Le trafic sera un peu plus perturbé que mercredi, journée pour laquelle la DGAC avait demandé aux compagnies d'annuler 40% des vols en raison de l'appel à débrayer du Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA).

Pour la journée de jeudi, "des perturbations sont attendues sur l'ensemble du territoire", dit la DGAC dans un communiqué. "La DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 50% pour la journée du jeudi 9 avril."

Mercredi, le trafic était déjà perturbé sur l'ensemble du pays avec 1.700 vols annulés au total.

Air France prévoyait d'assurer 60% des moyen-courriers au départ ou à l'arrivée à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, un vol sur trois pour la filiale régionale Hop! sur l'aéroport d'Orly et 60% sur les aéroports de province.

Le préavis du SNCTA porte sur deux autres périodes, du 16 au 18 avril, soit au début des vacances de printemps des académies franciliennes, et du 29 avril au 2 mai. La première grève était prévue du 25 au 27 mars mais elle avait été reportée après le crash de l'A320 de Germanwings dans les Alpes, le 24 mars, qui a fait 150 morts.

Le SNCTA réclame la prise en compte de la spécificité des ingénieurs de l'aviation civile dans une négociation spécifique à leur branche, un accord d'ici septembre sur les conditions de travail, l'âge de départ à la retraite et sur la question de la licence de contrôleur aérien.

Mardi soir, le ministère des Transports a dit regretter qu'une grève ait lieu alors qu'une réunion portant sur le cadre et la méthode de négociation est prévue le 13 avril.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant