Un village péruvien déplacé pour exploiter du cuivre

le
0

(Commodesk) Minera Chinalco Peru SA, filiale de la compagnie minière chinoise Chinalco vient de démarrer la construction d'un nouveau village au Pérou pour déplacer les habitants de Morococha dans le cadre de son projet de mine de cuivre.

La société annonçait le 21 juin « qu'il s'agit du premier déplacement de village de l'histoire du Pérou ». Le nouveau village sera équipé en eau et en électricité et les 5.000 habitants disposeront de maisons gratuites et d'un accès à l'éducation. Chinalco dépense 40 millions de dollars pour cette construction en espérant éviter les conflits qui se multiplient entre les grandes compagnies minières étrangères et les Péruviens (lien).

Le 28 mai dernier le Conseil des Ministres péruvien a voté la résolution en faveur du déplacement du village mais la population locale reste divisée. L'Associacion de Vivienda de Morococha est favorable au déplacement à condition qu'ils puissent choisir le nouveau lieu tandis que celle de Frente de Defensa del Distrito de Morococha demande une audience publique et refuse de partir.

Le « New Morococha » devrait être terminé à la fin du mois de juillet ce qui permettra à Chinalco d'accéder au gisement dont les réserves sont estimées à 1,5 milliard de tonnes de minerais, principalement du cuivre. La production de 250.000 tonnes de cuivre par an pourrait démarrer fin 2013 sur 35 ans.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant