Un village norvégien retrouve le soleil grâce à des miroirs géants

le
0
Un village norvégien retrouve le soleil grâce à des miroirs géants
Un village norvégien retrouve le soleil grâce à des miroirs géants

Et la lumière fut... Privé de soleil la moitié de l'année à cause des montagnes environnantes, le village norvégien de Rjukan a inauguré mercredi un ingénieux système de miroirs géants censé le sortir de la pénombre en hiver. Après s'être fait attendre, quelques timides rayons ont éclairé la petite place où s'étaient rassemblées des centaines de personnes, lunettes de soleil sur le nez et regard rivé sur trois énormes miroirs dressés sur une crête 400 mètres plus haut.

Coincé dans une vallée encaissée, le village de 3500 âmes ne voyait pas le soleil pendant près de six mois de l'année, de septembre à mars. Jusqu'à ce qu'un artiste, Martin Andersen, déterre une idée centenaire consistant à réfléchir la lumière solaire depuis les hauteurs de la ville. «Désormais, ça va être la fête du soleil tous les jours», a déclaré Martin Andersen, en référence aux célébrations locales qui se tiennent à chaque fois que l'astre solaire réapparaît après des mois d'obscurité.

Transats, parasols, sable répandu sur ce qui n'est d'ordinaire qu'un parking, tout était réuni pour dépayser les 2500 curieux qui, selon les organisateurs, étaient venus assister à l'événement sous l'air de «Let the sun shine» («Que le soleil brille») interprété par un orchestre local. Du bambin des écoles au visage grimé de soleils jaunes au policier caché derrière des lunettes noires normalement hors de saison : de mémoire locale, on n'avait jamais vu autant de personnes.

Donner le sourire et? attirer les touristes

Malgré des réticences initiales autour de l'utilisation de deniers publics pour un tel projet, les cinq millions de couronnes (610 000 ?) nécessaires à la réalisation du projet ont finalement été réunies, à 80% grâce à des sponsors. Pilotés par ordinateur pour suivre la course du soleil, trois miroirs de 17 m² chacun dessinent désormais une ellipse de lumière d'environ 600 m², l'équivalent de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant