Un village d'irréductibles Chinois coupé du monde

le
0
Dans le sud de la Chine, les 13.000 habitants de Wukan, en lutte contre des expropriations forcées, sont encerclés depuis une semaine par un millier de policiers.

Isoler pour mieux mater la contestation? Près de 1000 policiers sont déployés depuis près d'une semaine autour du village de Wukan, dans le sud de la Chine, dont les 13.000 habitants protestent contre des expropriations forcées.

Tous les accès au village sont bloqués.
Tous les accès au village sont bloqués.

Les habitants de ce village de la province du Guangdong accusent depuis plusieurs mois les autorités locales de saisir leurs terres sans offrir de compensations. Celles-ci affirment au contraire suivre la procédure légale.

Depuis jeudi, un nombre croissant de policiers maintient donc un blocus autour du village, où les habitants poursuivent leurs manifestations quotidiennes. Les autorités ont indiqué que la police anti-émeute et les pompiers ont été déployés avec des canons à eau afin d'«assurer la stabilité».

Elles assurent par ailleurs avoir réglé certains des litiges à l'origine des troubles et avoir révoqué deux responsables locaux. Mais la tension est montée d'un cran dimanche lor

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant