Un village britannique typique et ses habitants mis en vente

le
1

VIDÉO - La couleur locale britannique en pleine campagne. Le village de West Heslerton - qui compte 375 habitants - dans le comté de North Yorkshire, est en vente pour 20 millions de livres sterling, soit 23,2 millions d’euros.

À défaut de pouvoir acheter une maisonnette dans ce village pittoresque, il est possible d’acheter le village entier. Depuis le mois d’avril dernier, la famille Dawnay a mis en vente West Heslerton, un village dont elle était propriétaire depuis 150 ans. Pour le reprendre, elle espérait un acheteur bienveillant, pour conserver et entretenir la vie de village de ses 375 habitants et leur cadre de vie bucolique. Après quelques mois de flottement, Le Guardian rapporte qu’une offre a été faite pour ce village typique où «le temps semble s’être arrêté.»

C’est le réseau immobilier Cundalls qui est chargé de la vente. L’annonce publiée sur le web comprend pas moins de 86 photos montrant maisons de caractères, et autres paysages typiques reflétant l’atmosphère fort agréable du village. Le prix: 20 millions de livres sterling, soit 23,2 millions d’euros. À titre de comparaison, c’est le prix auquel a été mis en vente le vaste appartement de 520 mètres carrés en duplex - incluant un jardin privatif de 400 mètres carrés - appartenant à Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé, dans le VIIe arrondissement de Paris.

43 maisons habitées

Le village comprend tous les «équipements» nécessaires pour que les locataires de ses 43 maisons puissent vivre en parfaite autonomie: école, clubs de football et cricket, garage... Le terrain dispose de plus de 600 hectares de terrains agricoles dont 45 de bois et forêt. Pour le futur propriétaire du village, les revenus locatifs et agricoles s’élèveront à environ 390.000 livres sterling annuels.

La vente d’un village entier n’est pas chose rare sur les marchés immobiliers du monde entier. La preuve: nous avons concocté une liste des villages à vendre. Mais la particularité de WestHeslerton, c’est précisément qu’il n’est pas vide!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le mercredi 24 aout 2016 à 17:00

    60 ans pour qu'il se paie, c'est un peu cher payé !