Un verdict dans une affaire de pédophilie scandalise le Royaume-Uni

le
0
Un juge a estimé que la victime d'un pédophile avait eu un comportement de «prédation sexuelle» et a donné une peine de sursis au prévenu. Face à l'indignation du milieu associatif, le conseiller juridique du gouvernement envisage de saisir la Cour d'appel

Une plaidoirie aux mots mal-choisis et violents peut-elle invalider un verdict? La question se pose en Grande-Bretagne où les associations féministes et de défense des enfants victimes d'abus sexuels sont vent debout contre le jugement rendu dans l'affaire Neil Wilson. L'indignation publique est telle que le conseiller juridique en chef du gouvernement en Angleterre et au Pays de Galles (Attorney general) réexamine le dossier en vue d'une éventuelle saisie de la Cour d'appel.

Tout commence par une affaire de pédophilie, examinée en début de semaine par un tribunal de Londres. Neil Wilson, 41 ans, est accusé d'avoir eu des rapports sexuels avec une mineure et de posséder des images et des vidéos de por...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant