Un vent d'optimisme souffle chez General Electric

le
0
General Electric a publié un bénéfice trimestriel net de 3,19 milliards de dollars.

La «vieille économie» est encore plus forte que la nouvelle. D'une courte tête, General Electric, immense conglomérat américain, a annoncé un bénéfice trimestriel net de 3,19 milliards de dollars, légèrement supérieur à celui de Google et ses 2,97 milliards de dollars.

Il est très probable que la pépite californienne prenne le pas sur le conglomérat dans les prochaines années mais General Electric n'a pas dit son dernier mot. «Nous prévoyons un très solide quatrième trimestre», s'est réjoui le PDG de GE Jeffrey Immelt. «On prévoit une croissance organique de 5 % pour le secteur industriel», a-t-il précisé.

Tout miser sur l'activité industrielle

Longtemps très dépendant de son activité financière, le groupe a décidé de miser sur son activité industrielle. Avec un certain succès. Le chiffre d'affaires trimestriel des métiers industriels a augmenté de 3 %, à 25...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant