Un vendredi 19 juin sur le marché des transferts

le
0
Un vendredi 19 juin sur le marché des transferts
Un vendredi 19 juin sur le marché des transferts

Pas mal de mouvements aujourd'hui sur le marché des transferts. La Juve tient déjà le remplaçant de Carlito, Swansea continue son marché en France, Daniel Wass redescend de sa montagne et le Milan AC continue à agir comme un enfant à Disneyland.

Le gros coup du jour : Mandzukic à la place de Tévez

La Vieille Dame n'a pas traîné selon la presse italienne. L'Apache n'a pas encore fini de faire sa valise que la Juve lui a déjà trouvé son remplaçant. Pas vraiment le même profil, mais Mario a tout pour plaire à la Juve. Premièrement, grâce à son prix. L'Atlético l'a acheté 22 millions l'année dernière. La Juve l'a eu pour quatre millions de moins. Et puis, Mandzukic est peut-être moins dribbleur que Carlito, mais il est capable de faire très mal face aux cages. Bref, s'il retrouve son niveau du Bayern, les tifosi ne devraient pas y perdre beaucoup au change.

Le moyen coup du jour : Tabanou rejoint Ayew et Gomis

Un transfert estimé à 5,5 millions d'euros. Une plus-value de 500 000 euros pour les Verts. C'était dans l'air depuis quelque temps, Franck était sur le point de quitter Saint-Etienne pour rejoindre le Pays de Galles. C'est maintenant chose faite. Tabanou retrouvera deux francophones, Ayew et Gomis, à Swansea qui essaye de faire de la concurrence à Newcastle et Arsenal en terme de recrutement "Liguain".

El #Swansea ha fichado al lateral izquierdo francés Franck Tabanou (26 | #StEtienne): http://t.co/KkNtfk1g4J pic.twitter.com/gWTFg8b1s1

— 100% Fichajes (@mercatosphera) 19 Juin 2015

La bonne affaire : Daniel Wass gravit un col

Il y a des fois, comme ça, on le sent bien qu'un club ne mérite pas vraiment un joueur. Que le costume est un peu trop ample à porter. Que le joueur en question est au-dessus du lot. C'était le cas pour Daniel Wass à l'ETG durant ces deux dernières saisons. Deux ans à tirer ses coéquipiers vers le haut. Deux ans à perdre de sa superbe à force de jouer à l'équilibriste. On parlait de lui en Premier League. Dans des tops clubs. Mais sa gentillesse et sa fidélité ont eu raison de lui. Depuis l'officialisation de la relégation d'Evian, les gros clubs ne se pressent plus à sa porte. Seul le Celta Vigo a…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant