Un universitaire bangladais assassiné par des islamistes présumés

le
0
    DHAKA, 23 avril (Reuters) - Des islamistes présumés ont 
sauvagement assassiné samedi un universitaire bangladais dans le 
nord-ouest du pays, ont annoncé les autorités.     
    Deux ou trois assaillants juchés sur une moto ont attaqué 
Rezaul Karim Siddiquee, professeur d'anglais à l'université de 
Rajshahi, tranchant sa gorge et le poignardant à mort, a précisé 
la police. 
    Selon un officier, le mode opératoire ressemble à celui que 
des islamistes déjà emprunté. 
    Les minorités religieuses et les intellectuels ont été visé 
à de multiples reprises au cours de l'année écoulée au 
Bangladesh. 
    Début avril, des hommes armés de machettes ont assassiné un 
blogueur libéral qui défendait la laïcité et critiquait les 
islamistes radicaux.   
    Cinq blogueurs libéraux et un éditeur ont été assassinés 
l'an dernier au Bangladesh. Ces meurtres ont été revendiqués par 
un groupuscule islamiste interdit, Ansarullah Bangla Team. 
    L'organisation Etat islamique (EI) a revendiqué plusieurs 
attaques, dont les meurtres d'un prêtre hindou, d'un Japonais, 
d'un travailleur humanitaire italien et d'un policier. 
    Le gouvernement du Bangladesh, pays de 160 millions 
d'habitants, nie la présence du groupe djihadiste sur son 
territoire. 
 
 (Ruma Paul,; Nicolas Delame et Tang Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant