Un typhon fait 180 morts et 100.000 déplacés aux Philippines

le
0

MANILLE (Reuters) - Un typhon s'est abattu sur l'île de Mindanao aux Philippines, faisant près de 180 morts et 100.000 déplacés, annoncent samedi le gouvernement et l'armée.

Le cyclone Washi, accompagné de bourrasques de vent atteignant 90 km/h et de fortes pluies, a provoqué des inondations dans deux villes du sud de l'archipel, Iligan et Cagayan de Oro. Le typhon a également entraîné des glissements de terrain et des régions se trouvent sans électricité.

Un porte-parole de l'armée a indiqué que les secouristes avaient retrouvé 97 corps, essentiellement des enfants, morts noyés à Cagayan de Oro. Soixante-quinze personnes ont également péri noyés à Iligan.

L'agence nationale des catastrophes naturelles a indiqué que cinq mineurs avaient été tués lors d'un glissement de terrain.

"Je ne peux pas expliquer comment de pareilles choses arrivent, des villages entiers ont été balayés vers la mer par des inondations rapides", a déclaré le colonel Leopoldo Galon, ajoutant que le bilan final pourrait se chiffrer en centaines de victimes.

"Je n'ai jamais rien vu de tel. Ca pourrait être pire que Ondoy", poursuit-il, en référence à la tempête qui avait inondé la capitale Manille en 2009, faisant des centaines de morts.

Des images diffusées à la télévision montrent des cadavres couverts de boue, des voitures empilées les unes sur les autres et des maisons détruites. Des hélicoptères et des bateaux poursuivent les opérations de secours en mer à la recherche de survivants et des victimes.

Des secouristes ont repêché au moins 15 personnes en mer, indique un autre porte-parole de l'armée, le lieutenant colonel Randolph Cabangbang.

Le maire d'Iligan, Lawrence Cruz, a expliqué que de nombreux habitants ont été pris par surprise par la brusque montée des eaux, plus d'un mètre en moins d'une heure, les forçant à se réfugier sur les toits.

"La plupart des gens étaient déjà en train de dormir quand les eaux ont pénétré chez eux", rapporte-t-il. "Ce sont les pires inondations dans notre ville depuis des années", ajoute-t-il.

Les autorités indiquent que la catastrophe a fait 100.000 déplacés et que les rescapés ont été hébergés dans une dizaine d'abris dans les deux villes.

Une vingtaine de typhons secouent chaque année l'archipel des Philippines, souvent meurtriers et dévastateurs.

Manuel Mogato, Benjamin Massot pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant