Un tueur à gages dit avoir entendu Duterte ordonner des meurtres

le , mis à jour à 17:36
0
 (Répétition, mastic titre) 
    MANILLE, 15 septembre (Reuters) - Un tueur à gages repenti a 
attesté jeudi devant une commission d'enquête sénatoriale avoir 
personnellement entendu Rodrigo Duterte, président des 
Philippines, donner l'ordre de commettre des assassinats à 
l'époque où il était maire de Davao. 
    Selon des militants des droits de l'homme, des centaines 
d'exécutions sommaires ont été commises dans cette ville du sud 
des Philippines. 
    Rodrigo Duterte n'a pas commenté les affirmations d'Edgar 
Matobato, l'ancien tueur à gage, mais ses alliés politiques les 
ont réfutées. 
    "Notre travail, c'était de tuer les délinquants, comme les 
revendeurs de drogue, les violeurs, les bandits", a déclaré le 
repenti, qui dit avoir tué plus de 50 personnes alors qu'il 
était membre de "l'escadron de la mort de Davao". 
    "Ils étaient tués comme des poulets", a-t-il dit lors de son 
audition.  
    Des organisations de défense des droits de l'homme ont 
relevé 1.400 décès suspects depuis le début des années 1990. 
Certains opposants au nouveau président estiment que la guerre 
contre la drogue qu'il a lancée comporte de nombreuses 
similarités avec ce qui a pu se passer à Davao. 
    Au cours des dix dernières semaines, plus de 3.500 personnes 
ont été tuées, soit près d'une cinquantaine par jours. Selon la 
police, 58% des décès sont imputables à des assaillants dont on 
ignore l'identité. 
    Edgar Matobato a également dit devant la commission avoir 
entendu Rodrigo Duterte demander de poser des bombes dans des 
mosquées en représailles à l'attaque d'une cathédrale. "Il nous 
a ordonné de tuer des musulmans." 
 
 (Manuel Mogato,; Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant