Un troisième Français victime du séisme au Népal

le , mis à jour à 12:51
0

(Ajoute détails du Quai d'Orsay) PARIS, 30 avril (Reuters) - Un troisième Français figure parmi les victimes du séisme qui a dévasté le Népal le week-end dernier et dont le dernier bilan fait état de 5.489 morts et près de 11.000 blessés, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. "Nous avons malheureusement trois victimes à déplorer", a dit à la presse le chef de la diplomatie française, qui a accueilli en début de matinée 206 personnes rapatriées par avion, des Français et d'autres ressortissants européens. "Je reste très interrogatif sur d'autres, personne ne peut affirmer que la liste ne va pas s'alourdir", a ajouté Laurent Fabius. Le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, a pour sa part indiqué dans une déclaration écrite que 2.260 Français avaient été localisés. "D'autres victimes sont malheureusement à craindre", écrit-il. "Les efforts se poursuivent pour obtenir des nouvelles des 268 qui n'ont pas encore été joints." "Si la météo le permet, plusieurs vols d'hélicoptères interviendront dans la journée pour recueillir une soixantaine de ressortissants localisés dans des régions isolées", ajoute-t-il alors que 110 personnes devaient être ramenées à Paris dans la soirée. L'appareil à bord duquel ont été rapatriées 206 personnes jeudi matin avait acheminé au Népal de l'aide d'urgence et des équipes de secours. Trente-cinq personnels de la sécurité civile et une centaine de personnels humanitaires sont opérationnels à Katmandou depuis mercredi, précise le Quai d'Orsay. Quarante-cinq tonnes de tentes, médicaments, aide alimentaire, ont été livrées. Un second avion transportant des équipes de la sécurité civile et des membres d'organisations non gouvernementales afin de participer aux secours a par ailleurs atterri jeudi matin à Katmandou, fait savoir le ministère de la Défense. L'appareil, qui avait décollé lundi mais a dû stationner deux jours aux Emirats arabes unis en raison d'un engorgement au Népal, a livré 17 tonnes de fret d'urgence, est-il précisé dans un communiqué. Un troisième vol est attendu rapidement. (Gregory Blachier, édité par Sophiez Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant