Un trio pour surveiller les primaires socialistes

le
0
Une haute autorité a été installée pour entériner les candidatures et veiller au bon déroulement du scrutin. La marche de manoeuvre dont elle disposera pour sanctionner d'éventuels manquements reste floue.

En finir avec l'ère du soupçon et de l'opacité. Tel est l'objectif du Parti socialiste, qui a investi mercredi les trois membres de la haute autorité chargée de veiller au bon déroulement des primaires : Mireille Delmas-Marty, membre du collège de France et de l'Académie des sciences morales et politiques, Rémy Pautrat, ancien préfet spécialiste de l'intelligence économique, et l'avocat Jean-Pierre Mignard, ancien soutien de Ségolène Royal. Sollicités, l'ancien ministre de l'Intérieur Pierre Joxe et l'ex-garde des Sceaux de François Mitterrand, Robert Badinter, ont décliné l'invitation. Mais le trio finalement installé est «d'une grande rigueur morale et d'une grande compétence», souligne-on tout de même rue de Solferino.

Il sera chargé d'entériner les candidatures, de veiller au respect des règles et de proclamer les résultats des primaires socialistes. «Il s'agit d'une autorité indépendante de la représentation politique du parti. Elle sera en charge

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant