Un trimestre historique pour Arkema

le
0
Le siège d'Arkema. (© Arkema)
Le siège d'Arkema. (© Arkema)

Fidèle à ses habitudes, le groupe de Thierry Le Hénaff a battu les attentes des analystes au troisième trimestre. Son excédent brut d’exploitation a grimpé de 5,9%, à 303 millions d’euros, portant la marge à 16,5% (+1,8 point de pourcentage). Le profit net courant a bondi de 15,8%, à 110 millions d’euros. La génération de trésorerie est ressortie au niveau exceptionnel de 245 millions d’euros, en hausse de 73 millions, permettant une forte baisse de l’endettement sur trois mois (-200 millions d’euros). Ces excellents chiffres constituent « un record pour un troisième trimestre », s’est réjouit le pdg.

L'acquisition de Den Braven finalisée d'ici la fin 2016

La filiale dans les adhésifs, Bostik, poursuit son redressement depuis son rachat à Total. En deux ans, sa marge brute d’exploitation s’est améliorée de trois points, à 13,5% (au premier semestre 2016) et les dirigeants visent 15% d’ici 2020. S’ils reconnaissent être en avance sur ce calendrier, le rythme de progression devrait désormais ralentir, à +0,5 point par an. Annoncée en juillet dernier, l’acquisition de Den Braven, pour 485 millions d’euros, devrait être finalisée d’ici la fin de l’année. Elle permettra de renforcer cette activité dans les adhésifs.

Les deux pôles qui avaient pénalisé les comptes d’Arkema ces dernières années sont, soit stabilisés à un point bas (l’amont acrylique) soit confirment

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant