Un tribunal spécial pour les 16-18 ans

le
0
Michel Mercier propose également un texte qui vise à muscler la justice des mineurs.

D'une pierre deux coups: Michel Mercier a décidé de joindre au texte instaurant des jurés en correctionnelle un deuxième volet visant à muscler la justice des mineurs. Même s'il n'est plus question aujourd'hui de rédiger un grand code des mineurs, l'un des sujets chers au président, resté en jachère depuis plus de deux ans, pourrait ainsi être traité avant la fin de la législature. Il s'agit des 16-18 ans, ces jeunes en passe de devenir officiellement adultes dont le président a maintes fois répété qu'ils n'étaient plus les mêmes aujourd'hui que les grands ados de l'après-guerre.

En février dernier, lors du débat sur TFI, le chef de l'État avait admis: «On n'y arrive pas», en réponse à une question de Fatiha Djegaoud, cette pharmacienne de Nice dont l'établissement avait été attaqué par des jeunes délinquants à quatre reprises en l'espace d'un mois et demi. «Il faut que nous changions la législation (...)», avait-il poursuivi.

Le nouveau texte pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant