Un tribunal russe ordonne l'arrestation du propriétaire d'Hédiard

le
0
UN TRIBUNAL RUSSE ORDONNE L'ARRESTATION DU PROPRIÉTAIRE D'HÉDIARD
UN TRIBUNAL RUSSE ORDONNE L'ARRESTATION DU PROPRIÉTAIRE D'HÉDIARD

MOSCOU (Reuters) - Un tribunal moscovite a ordonné l'arrestation de Sergueï Pougatchev, propriétaire de la chaîne d'épiceries fines Hédiard, rapporte le quotidien financier russe Kommersant jeudi.

Le tribunal a agi sur requête d'une commission qui enquête sur une escroquerie présumée touchant l'IIB Bank, connue en Russie sous le nom Mejprombank, ajoute le quotidien, citant des sources anonymes.

Pougatchev jouissait de l'usufruit de la banque dont la licence a été révoquée en 2010, selon Kommersantj, qui ajoute que ce dernier fait également l'objet d'un mandat d'arrêt international car les enquêteurs pensent qu'il a quitté le pays.

Ni la commission d'enquête ni le tribunal moscovite n'étaient disponibles dans l'immédiat pour confirmer l'information.

Un responsable de la banque n'a pas donné suite à un courriel sollicitant un commentaire. Hédiard, placé en redressement judiciaire en octobre, a dit qu'il ne ferait aucun commentaire.

Hédiard, qui était déjà déficitaire au moment de son rachat par Luxadvor - le groupe de Sergueï Pougatchev - en 2007, a accusé une perte nette de 10 millions d'euros à l'issue de son exercice 2012-2013 clos le 31 mars, et réalisé un chiffre d'affaires de 17,5 millions d'euros.

Hédiard, qui existe depuis 1854, possède cinq magasins à Paris et 250 points de vente, dont 70 en France. Pour l'exercice en cours, les pertes devraient être limitées aux environs de 6 millions d'euros.

Selon une source proche du dossier, la société a déjà reçu des marques d'intérêt de la part de deux fonds, dont un spécialiste des situations de retournement, et d'un industriel.

Maria Kiselyova, avec le concours de Megan Davies et d'Yves Clarisse, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant