Un tribunal égyptien autorise la libération des deux fils Moubarak

le
0

LE CAIRE, 12 octobre (Reuters) - Un tribunal égyptien a autorisé lundi la remise en liberté d'Alaa et Gamal Moubarak, les deux fils de l'ex-président Hosni Moubarak qui ont fait appel de leur condamnation pour détournement de fonds publics, a-t-on appris de sources judiciaires. La cour a estimé que les deux fils Moubarak, condamnés à trois ans de prison en mai dernier, avaient purgé une peine suffisamment longue pour être libérés dans l'attente de leur appel. Gamal et Alaa Moubarak de même que leur père ont été condamnés pour avoir détourné des millions de dollars de fonds publics. Destinés à l'origine à des travaux de rénovation des palais présidentiels, ces fonds ont servi à financer des travaux dans les résidences privées de la famille. Les deux fils Moubarak sont par ailleurs poursuivis dans deux autres dossiers liés à des trafics d'influence et des gains illicites. (Haitham Ahmed; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant