Un transporteur américain victime de la crise du fret

le
0

Commodesk - Overseas Shipholding Group (OSG), le premier affréteur de tanker aux Etats-Unis, a été placé cette semaine sous le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, à sa demande. Le tribunal de Wilmington, dans le Delaware, a constaté la situation de faillite de la compagnie, comme l'envisageait OSG elle-même le mois dernier.

Le placement sous le chapitre 11 permet à OSG de continuer à fonctionner normalement le temps de trouver des accords avec ses créanciers. OSG compte ainsi restructurer sa dette au cours des prochains mois. Pour le moment, elle disposerait de « suffisamment de cash pour assurer ses opérations ».

Le commerce international a fortement diminué ces dernières années avec le ralentissement économique mondial, entraînant les taux de fret dans sa chute. D'autres affréteurs sont en difficultés, comme le danois Maersk Line, qui a enregistré des pertes pendant plusieurs trimestres et réduit sa flotte de 9%.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant