Un train de réfugiés bloqué à son arrivée en Slovénie

le , mis à jour à 22:22
0

(Actualisé avec décision de renvoi, trafic ferroviaire interrompu) DOBOVA, Slovénie, 17 septembre (Reuters) - La police slovène a stoppé jeudi un train transportant 150 migrants, à la gare de Dobova, du côté slovène de la frontière, et a annoncé qu'elle allait les renvoyer d'où ils étaient venus, en Croatie voisine. "Nous allons les renvoyer en Croatie, dans les plus brefs délais", a déclaré à la presse Anton Stubljar, responsable de la police à Novo Mesto. Il s'agit du contingent le plus important de migrants qui ait tenté d'entrer en Slovénie depuis que des milliers de migrants ont commencé d'affluer par les Balkans. Un peu plus tard, l'agence de presse STA a annoncé que la Slovénie avait totalement interrompu le trafic ferroviaire avec la Croatie via le poste-frontière de Dobova. Depuis mercredi matin, 9.000 migrants ont afflué en Croatie à partir de la Serbie, la Hongrie ayant décidé de fermer sa frontière sud, le long de laquelle elle a installé une clôture. Le gouvernement slovène avait déclaré lundi qu'il n'autoriserait pas les migrants illégaux à traverser la Slovénie mais leur permettrait de faire une demande d'asile. Selon une équipe de Reuters télévision, les migrants ont tenté de descendre du train mais en ont été empêchés par la police slovène. En signe de protestation, les migrants ont refusé l'eau que leur apportaient des représentants de la Croix-Rouge slovène. Le Premier ministre slovène, Miro Cerar, avait déclaré jeudi que son pays était décidé à respecter les accords de Schengen en ce qui concerne le traitement des migrants. (Marja Novak; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant