Un train de passagers bondé déraille au Cameroun

le
0
 (Actualisé avec citation §5) 
    ESEKA, Cameroun, 21 octobre (Reuters) - Le déraillement d'un 
train de passagers bondé a fait au moins trois morts vendredi au 
Cameroun, apprend-on auprès d'un témoin. 
    Un responsable de la compagnie ferroviaire publique Camrail 
a fait état pour sa part de "nombreux blessés". "Nous sommes 
toujours en phase d'évaluation de la situation. Nous ne pouvons 
même pas donner de bilan provisoire", a-t-il dit.  
    La société française Bolloré Railways  BOLL.PA , qui gère la 
concession Camrail, a confirmé sur sa page Facebook qu'un 
accident s'était produit près de la gare d'Eseka, 120 km à 
l'ouest de Yaoundé. 
    Le train effectuait la liaison entre Yaoundé, la capitale, 
et le port de Douala.   
    "Les secouristes sont arrivés et ont retiré des corps des 
wagons. J'ai compté une quarantaine de corps qu'ils ont extraits 
mais je ne peux pas dire s'ils étaient morts ou blessés", a 
commenté une passagère. 
    "Il y a eu un bruit sourd. J'ai regardé derrière moi et les 
wagons derrière nous ont quitté les rails et commencé à 
s'empiler les uns sur les autres. Il y avait beaucoup de fumée", 
a dit un journaliste de Reuters qui voyageait en tête du train. 
    Avant le départ, ce journaliste a été averti par un employé 
de la compagnie que huit wagons supplémentaires avaient été 
ajoutés au train, qui comptait normalement neuf voitures, afin 
d'embarquer des passagers en plus.  
     
 
 (Sylvain Andzongo; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant