Un trafic de bébés mis au jour en Chine

le
0
Dans ce pays où les enlèvements d'enfants sont nombreux, même des médecins vendent des nourrissons. » Le calvaire de Li Xue, «enfant de l'ombre» à Pékin

L'obstétricienne était une trafiquante. Elle est désormais la cible des insultes des internautes en chinois en colère, après le démantèlement d'un trafic de nourrissons qu'elle orchestrait dans une maternité de la rurale province du Shaanxi. La Chine, habituée aux enlèvements d'enfants, découvre avec effroi que l'appât du gain peut pervertir même le personnel hospitalier chargé des accouchements.

Ce week-end, la police a arrêté la directrice de la maternité de Fuping et deux de ses employés, accusés d'avoir vendu un bébé né dans leur établissement, quelques heures plus tôt. Le 16 juillet dernier, le docteur Zhang avait annoncé avec aplomb à Lai Guofeng, tout jeune papa, que son fils était atteint d'une maladie congénitale fatale. Brisé de douleur, ce fermier et son épouse de 23 ans se pliaient au verd...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant