Un trader doit rembourser 315 millions aux Caisses d'épargne

le
0
Boris Picano-Nacci est reconnu responsable d'une perte de trading, constatée en octobre 2008, de 751 millions d'euros.

Un ancien trader de la Caisse d'épargne a été condamné lundi à deux ans de prison avec sursis pour «abus de confiance». La justice lui demande également de rembourser 315 millions d'euros de dommages et intérêts à son ancien employeur. Boris Picano-Nacci, le trader incriminé, est ainsi reconnu responsable d'une perte de trading, constatée en octobre 2008, de 751 millions d'euros. La perte directement imputable à ses prises de position trop risquées a été évaluée à 315 millions d'euros, le montant exact de son amende. Le reste découle de fautes professionnelles du trader, ne relevant pas du pénal, a estimé l'avocat de la banque, maître Jean Reinhart.

Un tel montant n'est «pas possible» à rembourser par un seul homme, a reconnu l'avocat. «Nous pratiquerons le recouvrement avec tact, intelligence et discernement», a-t-il assuré. Les Caisses...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant