Un tournant dans la campagne

le
0
En dépit des consignes de sobriété, les états-majors des candidats s'apprêtent à reprendre le combat électoral.

La campagne présidentielle est à un tournant, même si, dans les QG des deux principaux candidats, le sujet est tabou, alors qu'une cérémonie en hommage aux soldats assassinés s'est tenue mercredi à Montauban, présidée par Nicolas Sarkozy, en présence de François Fillon et des candidats François Hollande, François Bayrou, Marine Le Pen, Eva Joly et Nicolas Dupont-Aignan.

Informé mardi après-midi que le tueur était localisé, le président a passé une nuit blanche. Il a réuni sa garde rapprochée dans son bureau dès 8 h 30. Avancé d'une demi-heure, le Conseil des ministres a été bref. Le président y a fait une rapide allocution, devant des ministres graves. Il a loué l'excellence du travail de renseignement et félicité les forces de l'ordre pour leur engagement dans la traque du tueur de Toulouse. «Il était dans l'épure de ce qu'est la responsabilité exécutive suprême», note un ministre. Le chef de l'État a ensuite reçu les représentants des communauté

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant