Un touriste américain tué dans une attaque à l'arme blanche à Tel Aviv

le
0
 (Actualisé avec département d'Etat américain) 
    JERUSALEM, 9 mars (Reuters) - Un Palestinien a tué un 
touriste américain et blessé neuf personnes à l'arme blanche, 
mardi, dans la zone portuaire de Jaffa à Tel Aviv, ont annoncé 
les autorités israéliennes, alors que le vice-président 
américain Joe Biden se trouvait à quelques kilomètres de là. 
    L'attaque a eu lieu le long d'une promenade sur le front de 
mer, près d'une plage très prisée des touristes.   
    Quatre des blessés sont dans un état grave, ont fait savoir 
les services ambulanciers Magen David Adom. 
    "Un terroriste, un résident en situation illégale venu des 
territoires palestiniens, est arrivé ici à Jaffa et a commencé à 
courir (...) le long du front de mer. En chemin, il a poignardé 
les gens au hasard", a déclaré le maire de Tel Aviv Ron Huldai à 
la radio de l'armée. 
    Un policier a fini par le rattraper et l'a abattu, a précisé 
le maire. 
    Joe Biden est arrivé mardi soir en Israël pour une visite de 
deux jours. Il était en réunion avec l'ancien Président et 
Premier ministre israélien Shimon Peres à Jaffa à peu près au 
moment de l'attaque, que le département d'Etat a condamnée.  
    "Comme nous l'avons dit de nombreuses fois, rien ne peut 
justifier le terrorisme. Nous continuons à encourager toutes les 
parties à prendre des mesures fermes pour apaiser les tensions 
et ramener le calme", dit-il dans un communiqué.  
    Trois autres agressions ont été commises mardi par des 
Palestiniens. 
    A Jérusalem, l'un d'eux a ouvert le feu sur la police 
israélienne dans une rue très fréquentée, blessant gravement 
deux officiers, avant d'être tué. Une Palestinienne de 50 ans 
qui tentait de poignarder des policiers israéliens a également 
été abattue. 
    La troisième agression, également à l'arme blanche, a fait 
un blessé dans un magasin de Petah Tikva, dans la banlieue de 
Tel Aviv. Le blessé et le propriétaire du magasin ont réussi à 
maîtriser l'agresseur en utilisant son couteau. Il a succombé à 
ses blessures, selon la police. 
    Depuis octobre, les attaques menées par des Palestiniens à 
l'arme blanche, par arme à feu et à la voiture bélier ont tué 28 
Israéliens et deux Américains. Les forces israéliennes ont de 
leur côté tué 177 Palestiniens dont 119 présentés par Israël 
comme des agresseurs. La plupart des autres ont été abattus lors 
de manifestations. 
 
 (Eric Faye, Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant