Un Tour d'un genre nouveau

le
0
Un Tour d'un genre nouveau
Un Tour d'un genre nouveau

Christian Prudhomme avait promis une édition 2017 innovante. Elle a d'abord été émouvante, avec la standing ovation réservée à Bernard Hinault pour ses adieux au Tour, hier au palais des Congrès de la porte Maillot. Innovante, elle l'est. Elle l'est tellement que la Grande Boucle prend des allures de grand huit en 2017. Sur le plan du sport et du suspense toutefois, il y a fort à parier que cette 104e édition gagne en intérêt ce qu'elle perd en lisibilité.

 

LES CINQ MASSIFS VISITÉS

 

Si le tracé se contorsionne, c'est que Prudhomme et ses équipes ont entrepris de visiter toutes les montagnes de l'Hexagone, là où une édition classique se borne d'habitude aux Alpes, aux Pyrénées et à un éventuel massif intermédiaire. Vosges, Jura, Pyrénées, Massif central et Alpes... Un vrai condensé de devoirs de vacances à avaler en un seul mois de juillet. « Pour la première fois depuis vingt-cinq ans, les cinq massifs montagneux seront présents, souligne Prudhomme. C'est un tracé fait pour les audacieux, avec des secteurs montagneux sur tout le parcours. » Ravi de la part accordée à sa Franche-Comté et du retour à la Planche-des-Belles-Filles, Thibaut Pinot, 3e en 2014, se réjouit : « C'est intéressant, ça permet d'avoir de la bagarre un peu tout le temps. Il y aura une étape importante tous les deux-trois jours et pas de longue série de sprints... » Bien servi entre l'Auvergne et Chambéry, son club formateur, Romain Bardet, 2e l'été dernier, pondère : « Ça va nécessiter pas mal de reconnaissances puisque sont proposées des routes assez méconnues du grand public, comme de nous... Mais elles vont rendre la course un peu plus imprévisible que par le passé... »

 

DAVANTAGE DE PENTE

 

Pour 2017, le mot d'ordre est « moins de montagne mais davantage de pourcentage ». « Nous rêvons qu'il puisse y avoir des envolées sur les pentes extrêmes, qui seront nombreuses en 2017, on recherche ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant