Un tireur abat sept personnes à Oakland en Californie

le
1
UNE FUSILLADE FAIT SEPT MORTS DANS UNE UNIVERSITÉ CATHOLIQUE EN CALIFORNIE
UNE FUSILLADE FAIT SEPT MORTS DANS UNE UNIVERSITÉ CATHOLIQUE EN CALIFORNIE

par Noel Randewich et Malathi Nayak

OAKLAND, Californie (Reuters) - Un inconnu a ouvert le feu lundi dans une université privée catholique d'Oakland, en Californie, faisant sept morts et trois blessés, a rapporté la police qui a arrêté par la suite un suspect à quelques kilomètres de là.

Le suspect est un homme de 43 ans possédant la double nationalité sud-coréenne et américaine, et qui est lié à la communauté chrétienne coréenne des Etats-Unis. L'homme, qui s'appelle One Goh, est un ancien étudiant de l'université Oikos, où a été perpétrée la fusillade, a précisé la police.

On ignore pour le moment le mobile de son acte. La police pense qu'il a agi seul.

Le pasteur Jong Kim, fondateur de l'établissement, a déclaré au journal Oakland Tribune que le suspect avait été interpellé dans un centre commercial à huit kilomètres des lieux de la fusillade. Le pasteur Kim dit avoir entendu une trentaine de coups de feu à l'université au moment du drame.

Il s'agit de la tuerie la plus meurtrière depuis cinq ans dans une université américaine. En 2007, un étudiant de Virginia Tech avait abattu 32 personnes sur ce campus de Virginie avant de retourner l'arme contre lui.

Il y a un peu plus d'un mois, un étudiant a ouvert le feu dans la cafétéria d'un lycée de l'Ohio, tuant trois élèves.

Selon des témoins, le tireur d'Oakland a fait irruption en milieu de matinée à la réception de l'université et a ouvert le feu avant d'entrer dans une salle de cours et de tirer de nouveau.

Paul Singh, dont la soeur âgée de 19 ans, Devinder Kaur, a été blessée au bras, a déclaré à Reuters que selon celle-ci, l'homme était un étudiant de l'université qui n'était plus venu en cours depuis quatre mois.

"Alignez-vous, je vais tous vous tuer", a-t-il dit à son arrivée. "Ils ont cru tout d'abord qu'il plaisantait", a déclaré Paul Singh.

Le gouverneur de Floride, Jerry Brown, a estimé que "La perte tragique de ces vies, aujourd'hui à l'université Oikos, nous choque et nous peine".

Jean-Loup Fiévet et Eric Faye pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laquitta le mardi 3 avr 2012 à 08:54

    La routine aux USA!