Un tirage sur mesure pour le PSG

le
0
Un tirage sur mesure pour le PSG
Un tirage sur mesure pour le PSG

C'est peut-être le tirage au sort idéal, au moins sur le papier, pour le PSG. Tous les ingrédients sont en effet réunis. D'abord, une affiche somptueuse et inédite en Ligue des champions pour lancer la saison, avec la venue d'Arsenal le 13 septembre au Parc des Princes. Puis des adversaires de second rang qui ne représentent, a priori bien sûr, aucune menace sérieuse en vue de la qualification pour les 8es de finale.

 

Nasser Al-Khelaïfi avait d'ailleurs le sourire hier soir. « Ce n'est pas un tirage difficile mais ce n'est pas facile non plus, synthétisait le président du PSG. Nous avons beaucoup de respect pour Arsenal. C'est une grande équipe avec un grand entraîneur. A Bâle, l'ambiance est très chaude. L'objectif sera de terminer premier du groupe. C'est très important pour nous. On veut aller le plus loin possible. En demi-finale, j'espère. Bien sûr, rien ne sera facile. »

 

Paris toujours à l'aise en phase de groupes

 

Le dirigeant qatarien a juste omis de dire un mot sur l'équipe supposée la plus faible, Ludogorets Razgrad. Le champion de Bulgarie en titre est passé par les barrages pour se glisser parmi les 32 équipes engagées. Une performance déjà réalisée en 2014. Les Bulgares avaient alors affronté le Real Madrid et Liverpool sans jamais se montrer ridicules. Le PSG se rendra le 28 septembre dans cette petite ville de 35 000 habitants située non loin des rives de la mer Noire. Une destination exotique pour les joueurs d'Emery qui croiseront à cette occasion une vieille connaissance de la Ligue 1, le Roumain Claudio Keseru, et une colonie de joueurs brésiliens.

 

Pour sa 5 e participation de suite à la C 1, c'est donc avec la force de l'habitude que le PSG aborde ce 1 er tour. Une étape qui n'a jusqu'à présent jamais posé problème aux joueurs de la capitale. La qualification a toujours été acquise ces quatre dernières saisons avant même la 6 e et dernière journée. C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant