Un tir de missile nord-coréen raté détecté par les Américains

le
0
Un tir de missile nord-coréen raté détecté par les Américains
Un tir de missile nord-coréen raté détecté par les Américains

L'armée américaine a détecté ce samedi un tir raté de missile balistique en Corée du Nord. « Les systèmes du centre de commandement stratégique américain ont détecté ce qui est selon nous un tir raté de missile nord-coréen », a annoncé l'US Stratcom dans un communiqué.

 

«Il s'agirait d'un missile balistique à portée intermédiaire Musadan» a précisé le communiqué. Il «n'a pas présenté de menace pour l'Amérique du nord». Le tir serait parti près de Kusong, dans le nord-ouest du pays à 3h33 GMT précisément. Le missile Musudan dispose théoriquement d'une portée comprise entre 2.500 et 4.000 kilomètres, ce qui le rend susceptible d'atteindre les bases militaires américaines de Guam.

La Corée du Nord a déjà tiré à sept reprises ce type de missile

La Corée du Nord a procédé jusqu'à présent à sept reprises au lancement de ce type de missile, avec seulement une réussite partielle. Après une série de cinq lancements ratés, la Corée du Nord a procédé au lancement d'un missile Musudan en juin dernier qui a effectué une trajectoire de 400 kilomètres avant de s'abîmer dans la mer du Japon. Ces tirs de missiles Musudan s'inscrivent dans le cadre des efforts de Pyongyang pour se doter de missiles balistiques intercontinentaux.

La Corée du Nord est soumise à plusieurs séries de sanctions internationales, encore renforcées en mars dernier, depuis son premier essai nucléaire en 2006. Mais cela ne l'a pas dissuadée de poursuivre ses programmes militaires sans relâche.

 

Un pêcheur nord-coréen tué par les gardes côtes russes

 

Par ailleurs, un pêcheur nord-coréen a été tué par des gardes-côtes russes lors d'un contrôle maritime, ont annoncé samedi les services de sécurités russes (FSB). Lors du contrôle, les gardes-côtes russes ont découvert le fruit de la pêche «illégale» du navire de pêche dont l'équipage se serait comporté de manière ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant