Un tir de missile nord-coréen près du Japon entraîne une réunion à l'ONU

le , mis à jour à 00:24
0
Un tir de missile nord-coréen près du Japon entraîne une réunion à l'ONU
Un tir de missile nord-coréen près du Japon entraîne une réunion à l'ONU

A la demande des Etats-Unis et du Japon, le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé mercredi après-midi des consultations à huis clos, alors qu'un missile balistique nord-coréen s'est abattu pour la première fois dans les eaux japonaises. Un autre missile a probablement été tiré. Mais il aurait explosé au décollage, selon l'armée américaine.

 

L'ambassadeur adjoint britannique Peter Wilson a estimé à son entrée au Conseil que celui-ci devrait envisager des mesures supplémentaires si le régime communiste s'entêtait. «Tirer un missile dans notre direction, même s'il a manqué sa cible, constitue une grave menace pour notre sécurité nationale», a déclaré l'ambassadeur japonais Koro Bessho. «Je suis sûr que nombre de membres du Conseil seront d'accord là-dessus.

 

Pour la France, «la réponse du Conseil doit être la plus ferme possible».

 

Réunion d'urgence suite aux tirs de missile en #CoreeDuNord : la réponse du Conseil doit être la plus ferme possible pic.twitter.com/IF2xHHbmD2

— La France à l'ONU (@franceonu) 3 août 2016

 

 

 

C'est la première fois depuis 1998 qu'un missile nord-coréen s'abîme dans Zone économique exclusive (ZEE) nipponne. Selon le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a indiqué qu'aucun avertissement n'avait précédé ce tir. «Du point de vue de la sécurité maritime et aérienne, c'est un acte extrêmement problématique et dangereux», a-t-il souligné.

 

«Le dernier lancement de missile effectué par la Corée du Nord nous inquiète profondément», a déclaré le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric. «De telles actions affaiblissent gravement la paix et la sécurité régionales». L'ONU, a-t-il ajouté, appelle une nouvelle fois la Corée du Nord à accéder aux demandes de la communauté internationale et à changer d'attitude pour revenir à un dialogue sincère».

 

Une enquête les tirs de missiles de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant