Un tiers des retards des RER imputables à la RATP

le
0
La RATP a enregistré davantage d'irrégularités sur son réseau RER en 2010. L'entreprise publique assume un tiers des causes. Les deux autres tiers sont imputables aux colis suspects et aux suicides.

Le métro fonctionne bien, assure Pierre Mongin le président de la RATP: « 99 % des voyageurs qui se présentent sur les quais du métro ont un train qui correspond à la promesse de l'entreprise, c'est à dire une rame toutes les trois minutes aux heures de pointe, toutes les 6 minutes en heures creuses, et toutes les 10 minutes la nuit».

Jeudi lors d'une conférence de presse, le président de l'opérateur francilien a dressé un bilan assez «rose» de l'année passée. Lorsqu'il est interpellé sur les problèmes rencontrés sur la ligne 13 du métro,l'une des plus fréquentée du réseau, Pierre Mongin s'agace: «S'il y a davantage de monde dans le métro, est-ce la faute de la RATP? Notre diagnostic est que nous arrivons à la saturation de certaines lignes. C'est le cas de la ligne 13. Nous avons cadencé les trains en desserrant un peu la fréquence et cela se passe un peu mieux».

Mais le principal point noir reste le réseau RER que la RATP partage avec la SNCF sur cer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant