Un tiers des Français n'ont pas entendu parler des départementales

le
1

PARIS, 28 février (Reuters) - Un tiers des Français (33%) n'ont pas entendu parler des élections départementales des 22 et 29 mars prochains où le Front national dispose d'un fort potentiel de vote, selon un sondage Odoxa pour iTELE diffusé samedi. Ces personnes indiquent en outre ne pas savoir en quoi ces élections consistent ou à quoi elles servent. L'ignorance des départementales progresse de façon mécanique avec la jeunesse : 9% auprès des plus de 65 ans, 29% auprès des 50-64ans, 36% auprès des 35-49 ans, 51% auprès des 25-34 ans et 56% auprès des 18-24 ans. Concernant le FN, le potentiel de vote aux départementales est très important, le parti mordant toujours bien plus sur le vote de droite (et l'abstention) que sur le vote de gauche, souligne l'institut de sondage. Ainsi 33% des Français envisagent de voter FN aux élections départementales du mois prochain, 17% se disant "certains" de le faire et 16% le jugeant "probable". Le sondage confirme également l'ancrage sociologique à la fois très populaire (39% d'ouvriers) et très jeune du Front national (40% des 18-24 ans). Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population française les 26 et 27 février. (Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le samedi 28 fév 2015 à 13:50

    Par contre The Voice ils connaissent.