Un tiers de la population de Palmyre aurait fui, selon l'Onu

le , mis à jour à 18:19
0

GENEVE, 21 mai (Reuters) - Environ un tiers des 200.000 habitants de la ville syrienne de Palmyre, tombée aux mains de l'Etat islamique, ont fui au cours des derniers jours lors des combats entre les djihadistes et les forces gouvernementales, indique le Haut commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme. Citant des sources qualifiées de fiables, un porte-parole du Haut commissariat a également fait état d'informations selon lesquelles les troupes pro-Assad auraient empêché des civils de fuir avant qu'elles-mêmes n'aient évacué les lieux. "L'EI a opéré une fouille systématique des maisons à la recherche de personnes liées au gouvernement. Au moins 14 civils auraient été exécutés par l'EI à Palmyre cette semaine", a dit Ravina Shamdasani. (Tom Miles; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant