Un texte veut protéger les PME des appétits des grands groupes

le
0

Une proposition de loi PS vise à empêcher les prises de participation « toxiques » dans les petites entreprises.

Le mal français est bien connu: les PME ne parviennent pas à grandir et les entreprises de taille intermédiaire (ETI) y sont trop peu nombreuses. Face à ce constat partagé, le député PS de l'Hérault, Christian Assaf, a déposé une proposition de loi visant à les protéger. L'intention de ce texte -qui sera prochainement défendu en séance par le groupe PS- est louable: sécuriser juridiquement PME et ETI quand elles ouvrent leur capital à un grand groupe. Ainsi, pense le député PS, elles n'hésiteront plus à utiliser ce moyen alternatif au crédit bancaire pour financer leur croissance.

Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. Et ce texte pourrait être l'exemple même de la fausse bonne idée. Une telle loi permettrait en effet, lorsqu'une PME ou ETI s'estime lésée par un grand groupe devenu actionnaire majoritaire, de demander réparation devant l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant