Un temps de président : un seul coupable, l'Élysée !

le
2
Gaspard Gantzer et François Hollande, lors d'un déplacement du président de la République.
Gaspard Gantzer et François Hollande, lors d'un déplacement du président de la République.

Évidemment, ce que l'on retient après avoir vu Un temps de président, c'est qu'en six mois François Hollande n'a pas pris une décision ! Trop occupé à manipuler la presse avec l'aide très efficace de son homme de main Gaspard Gantzer ; trop accaparé par les réunions avec ses conseillers ; trop pris par la réécriture interminable du discours qu'il va prononcer pour la remise des insignes de grand-croix de la Légion d'honneur à Jean d'Ormesson ; trop obnubilé par l'image et les mots qu'il va laisser en accueillant les otages, en parlant aux journalistes du Monde, en répondant aux interviews de France Inter.

Ce que l'on retient aussi, c'est qu'à part deux secrétaires, aucune femme ne gravite dans l'orbite immédiate du président. La parité est réservée à la photo du gouvernement, pas aux collaborateurs du chef de l'État ! Ce que l'on retient également, c'est cet aréopage de députés socialistes venus discuter le bout de gras avec les conseillers du Palais et le chef de l'État. Celui-ci s'est-il souvenu de sa promesse de mai 2012 : « Moi président, je ne recevrai pas les parlementaires à l'Élysée » ?

Lieu anormal pour président anormal !

Tout cela est vrai et frappant. Mais moins que le piège et le mouroir que représente l'Élysée ! Les dorures Napoléon III, les lambris lourdement restaurés, les peintures chargées, les miroirs royaux, les enfilades de pièces et de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 30 sept 2015 à 11:11

    Depuis le temps que je dis que les ministères devraient être regroupés dans des tours à la défense, que l'Elysée et Matignon devraient être des musées.....Que j'en ai ras le bol de voir ces.... avec leurs dossiers papiers sous le bras......connaissent pas l'ordinateur, gèrent la France comme sous Napoléon III.

  • aerosp le mardi 29 sept 2015 à 11:18

    Un film d'une grande nullité à l'image de moi je avec banzer au téléphone 80% du temps.