Un syndicat italien lance le premier avis de grève chez Ryanair

le
0
    DUBLIN, 6 décembre (Reuters) - Ryanair a annoncé son 
intention d'abaisser les salaires de ses pilotes basés à Dublin 
s'ils votent en faveur d'un mouvement de grève, alors qu'un 
syndicat de pilotes italiens a fait savoir que ses adhérents 
engageraient la semaine prochaine la première grève de 
l'histoire de la compagnie aérienne à bas coûts. 
    La compagnie irlandaise, la plus importante compagnie 
européenne en nombre de voyageurs, tente de se remettre d'une 
vague d'annulations de vols liés à des problèmes de gestion des 
effectifs, alors que les pilotes de moins d'un tiers de ses 
bases ont accepté son offre d'augmentations de salaires. 
    Le syndicat italien ANPAC, qui a précisé que la grève prévue 
pour le 15 décembre durerait quatre heures, n'est qu'un des 
syndicats à travers l'Europe qui se préparent à un mouvement de 
grève pour réclamer de meilleures conditions et une refonte du 
système de négociations collectives au sein de Ryanair.  
    Ryanair n'a jamais connu de grève des pilotes et ne 
reconnaît pas ses syndicats. Un porte-parole a dit qu'il ne 
pensait pas que les pilotes italiens feraient vraiment grève. 
    Une porte-parole de Ryanair a dit que le groupe ne faisait 
pas de commentaire "sur notre communication avec nos salariés". 
    Le syndicat italien ANPAC, qui dit représenter 280 des 
quelques 4.000 pilotes de Ryanair et 40% des pilotes basés en 
Italie, a précisé que les contrôleurs aériens et d'autres 
salariés feraient également grève le même jour-là. 
 
 (Conor Humphries, Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant