Un syndicat de contrôleurs aériens lève son préavis de grève

le
0
LE PREMIER SYNDICAT DE CONTRÔLEURS AÉRIENS LÈVE SON PRÉAVIS DE GRÈVE
LE PREMIER SYNDICAT DE CONTRÔLEURS AÉRIENS LÈVE SON PRÉAVIS DE GRÈVE

PARIS (Reuters) - Le SNCTA, premier syndicat représentatif des contrôleurs aériens en France, a annoncé dimanche soir qu'il levait son appel à la grève du 24 au 29 juin, lequel visait à protester contre un plan de performance sur les cinq années à venir.

"Le SNCTA estime que le maintien d'un mouvement de grève de six jours, dans le contexte actuel et au regard des concessions faites par le gouvernement, n'est plus justifié", écrit le syndicat, qui représente autour de 40% des contrôleurs aériens, dans un communiqué.

"C'est donc en pleine responsabilité, conscient des enjeux économiques du pays, mais également convaincu d'avoir obtenu pour la navigation aérienne des avancées nécessaires, que le SNCTA fait le choix de lever son préavis de grève", lit-on par ailleurs.

Le SNCTA dit avoir signé un protocole de sortie de crise avec le ministère des Transports, au terme d'une négociation qui aura duré plus de 80 heures.

L'autre syndicat à avoir déposé un préavis de grève pour la période du 24 au 29 juin est l'Unsa, troisième plus importante organisation du secteur (22,4%).

(Grégory Blachier et Eric Faye)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant