Un SUV compact produit en 2018 dans l'usine PSA de Mulhouse

le
1
UN SUV COMPACT DANS L'USINE PSA DE MULHOUSE EN 2018
UN SUV COMPACT DANS L'USINE PSA DE MULHOUSE EN 2018

STRASBOURG (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé mardi la production d'un nouveau véhicule de la gamme DS dans son usine de Mulhouse (Alsace), un SUV compact selon un syndicat, en vue de son lancement en 2018.

"Ce nouveau modèle est le X74, un SUV DS segment C Premium pour 2018", a déclaré à Reuters Ronald Laventin, secrétaire de la CFDT sur le site.

Ce véhicule viendra compléter la gamme DS qui comptera six modèles à l'horizon 2020, a indiqué dans un communiqué le groupe, sans identifier précisément le type de véhicule.

Dans le cadre de l'accord de compétitivité signé par les partenaires sociaux, le constructeur automobile s'était engagé à confier, sur la période 2014-2016, le lancement d'au moins un modèle à chacune de ses usines françaises d'assemblage.

Trois ont été annoncés en moins d’un an pour le site de Mulhouse. PSA y aura investi 400 millions d'euros d’ici 2016 pour les lancements de ce SUV et de deux autres modèles, des Peugeot du segment D – celui de la 508 – selon les syndicats.

L'ensemble de la production de l'usine - Peugeot 2008, Citroën C4 et DS4 - est passé, le 12 juin, sur une seule ligne dotée de trois équipes. L’objectif est de saturer les capacités, conformément à la démarche voulue par le patron de PSA, Carlos Tavares, dans le cadre du "nouveau contrat social" signé avec les syndicats en octobre 2013.

La ligne désormais libérée doit être entièrement rénovée dans les 15 prochains mois pour accueillir la nouvelle plateforme modulaire EMP2 dédiée aux futurs véhicules des segments C (compacts) et D (familiales) du groupe.

"Cette ligne EMP2 aura comme particularité d’être extrêmement flexible et de s’adapter beaucoup plus facilement aux changements de silhouette", a précisé Philippe Kalb, porte-parole de la direction. Elle accueillera, à une date encore non précisée, l’ensemble de la production du site où les modèles actuels ont vocation à terminer leur vie.

L’usine de Mulhouse, portée par le redressement du marché automobile, aura, à la fin de l’année, largement dépassé ses objectifs avec une production proche de 250.000 véhicules, soit 50.000 de plus que prévu. Elle emploie désormais 7.100 salariés dont quelque 500 intérimaires, contre environ 10.000 il y a quatre ans, avec deux lignes d'assemblage.

(Gilbert Reilhac, édité Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5285637 le mardi 7 juil 2015 à 14:23

    super et bravo Peugeot pour ces efforts et ces bons véhicules